En mai 2016, un tribunal spécial du Sénégal a condamné l'ancien président du Tchad Hissène Habré, qui était accusé de crimes internationaux graves, à la prison à vie. Habré a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre — y compris le viol et l'esclavage sexuel — et de torture. Ce verdict a été le résultat d’une campagne menée durant 25 ans par les victimes de Habré et par des personnes et organisations les soutenant. Toutefois, en janvier 2021, les victimes de l'ancien dictateur tchadien n'avaient toujours pas reçu de réparations, suite à la condamnation historique prononcée en 2016 par le tribunal spécial au Sénégal.

News