La corruption, la pauvreté et la répression continuent de saper la Guinée équatoriale sous la présidence de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, qui est au pouvoir depuis 1979. D’importants revenus pétroliers financent des modes de vie somptueux pour la petite élite entourant le président, tandis qu'une grande partie de la population vit dans la pauvreté. La mauvaise gestion des fonds publics et les allégations crédibles de corruption de haut niveau perdurent, tout comme d'autres abus graves, notamment la torture, la détention arbitraire et les procès inéquitables. Le fils aîné du president Obiang et son éventuel successeur, Teodorin, a été mis en examen en France pour blanchiment d’argent. Dans une autre affaire concernant Teodorin Obiang, les États-Unis  ont saisi des biens, et annoncé leur intention de les restituer au peuple équato-guinéen.

Vidéos

Watch more

News