Malgré les solides protections constitutionnelles en Afrique du Sud, à l’égard des droits humains, la confiance du public dans la volonté du gouvernement de lutter contre les violations, la corruption et le respect de l’état de droit s’est érodée. Des inquiétudes subsistent quant à la brutalité policière, aux flambées récurrentes de violence xénophobe, ainsi qu'au traitement réservé aux migrants, aux réfugiés et aux demandeurs d'asile. Un demi-million d'enfants handicapés n’ont pas accès à une éducation de qualité.

Vidéos

Watch more

News